Les Principales Mines de Platine Continuent de Creuser, Même si les Prix Atteignent Leur Plus Bas Niveau.

ArticleSecteur Minier21 septembre 2018 - 07:06:48

Malgré des prix approchants leur plus bas niveau en dix ans, les plus grands exploitants miniers de Platine ne réduisent pas leur production de façon significative.

L’Afrique du Sud représente environ 70 % de l'offre mondiale du platine. Ses plus grands exploitants miniers réduisent très peu leur production, alors que les prix du platine sont au plus bas depuis une décennie.

En outre, la moitié de la production sud-africaine n’est pas rentable mais peu d’exploitations comme Anglo American Platinum Ltd, l’une des société leader d’exploitation du platine, réduisent leur production car un rand plus faible fait diminuer les coûts de production. Ce qui est avantageux pour les marges et aide l'industrie en difficulté à maintenir les flux de trésorerie.

Par ailleurs, les prix pourraient rester dépréciés à un moment où les hedge funds sont les plus faibles jamais enregistrés. La surproduction de platine totalisera 316 000 onces cette année. Cependant, toute production excédentaire en Afrique du Sud nuirait davantage sur un marché dont la demande a chuté ces dernières années. En effet, le platine, fabriqué principalement pour les catalyseurs d'automobiles, a chuté de 13 % en 2018 pour avoisiner les 808 $ l'once à mesure que les ventes de voitures diesel diminuaient.

La rand ayant chuté d'environ 55 % ces sept dernières années, a permis à certain mineurs sud-africains de se préserver partiellement de la déroute, leurs frais étant payés en monnaie locale mais dont le prix du métal est fixé en dollars. Néanmoins, le prix moyen du panier de platine extrait dans le pays est maintenant d'environ 980 $ l'once, soit 20 $ de plus que les coûts marginaux de production, selon M. Menke, stratégiste matières premières à la banque Julius Baer.

L’Amplats, l'unité de platine d'Anglo American Plc, après avoir abandonné certains actifs désuets et onéreux, a revu à la hausse ses prévisions de production et envisage d’ajouter 250 000 onces de platine par année à sa principale mine Mogalakwena d'ici 2021.

La production sud-africaine a peu changé depuis 2015 et ne chutera que de 1,1 % en 2018. L'industrie devrait réduire aussi sa production de 600 000 onces dans les 18 prochains mois pour restreindre l'offre. Le secteur continue à faire face à des défis sans précédent, et bien que la production d'Impala Platinum Holdings Ltd. pourrait légèrement augmenter, elle prévoit de réduire à nouveau sa production au cours des deux prochaines années.

Les sociétés d’exploitations minières travaillent sur des plans visant à supprimer des dizaines d'emplois jusqu’en 2021, dans le but de réduire les coûts et de contrer la baisse des prix.

Rédigé par : BUNKER OR&ARGENT

Source: mining.com

Dans la même catégorie