Le plus grand fonds spéculatif du monde parie contre les banques européennes

ArticleCrise bancaire26 février 2018 - 07:29:13

Le fonds spéculatif Bridgewater a parié 22 milliards de dollars contre de grands groupes européens et principalement les banques. Un choque historiques qui oppose Ray Dalio à la tête du plus grand fonds spéculatif au monde face à Mario Draghi, directeur de la banque centrale.

Bridgewater Associates a utilisé un procédé classique : la vente à découvert. Une technique boursière qui consiste à vendre des actions dans l’espoir de pouvoir les racheter à un prix inférieur et empocher un bénéfice au passage.

Récemment, la position de « seulement » 3 milliards de dollars sur une large sélection de sociétés publiques européennes populaires, est passée à 22 milliards de dollars soit un record de vente à découvert pour Bridgewater.

Bien qu'il n’y ait pas eu de données démontrant si sur les 160 milliards de dollars d’actifs gérés par Bridgewater la majorité sont européens, un investisseur de Pure Alpha Major Markets a déclaré que le fonds avait réduit son exposition à long terme de manière significative cette année.

En outre, les données ne disent pas quand Bridgewater a vendu ses actions européennes pour la première fois, mais au mois d'octobre le pari était de 700 millions de dollars.

Bridgewater a misé sur beaucoup de grandes sociétés européennes ( Unilever,Total..) mais surtout sur la quasi-totalité des grandes banques publiques ( BNP Paribas, Société Générale, AXA…)

« Bien que l’issue de ce pari soit incertaine, je suppose qu'il a été considéré comme une protection relativement bon marché contre l'exposition au marché d’actions dans son ensemble. » a déclaré James Helliwell, chef des investissements stratégiques chez Lex van Dam Trading Academy.

Sur le plan géographique, les positions courtes de Bridgewater sont plus élevées en Allemagne avec 7,3 milliards de dollars, suivie par la France avec 4,5 milliards. Le portefeuille a été flexible, ajustant les investissements et réduisant ses actions aux Pays-Bas, en Espagne et en Irlande, tout en les augmentant en Allemagne et en Italie.

Dans l'ensemble, les traders ont déclaré à Reuters que les paris pourraient être dus au fait que Bridgewater s'attend à une baisse du marché boursier.

Voici la liste des principales entreprises européennes concernées.

Source: zerohedge.com

Traduit par BUNKER GROUP

Dans la même catégorie