Le marché des crypto-monnaie fait face à une dévaluation de 10 milliards en 24h

ArticleMonnaie17 août 2017 - 09:06:19

Après des pertes alarmantes ces dernières semaines, le marché des crypto-monnaies vient encore d’essuyer une tempête avec 10 milliards de dollars de perte en un week-end.

Les investisseurs en crypto-monnaie ont subi de lourdes pertes suite à une baisse spectaculaire du prix de Bitcoin et de l’Ether ces derniers jours.
La valeur du Bitcoin est tombée à environ 1 863 $ et celle de l’Ether à environ 133 $ au cours du week-end, soit 38% et 67% de perte respectivement : un record dans l’histoire de ces deux monnaies. Le Bitcoin, en particulier, a subi de lourdes pertes après avoir atteint un pic de 3 018 $ le 12 juin 2017.
Ce lundi, le Bitcoin avait connu une légère reprise et atteignait les 2 129 $, tout comme l’Ether, qui est passé à 176 $.
Le déclin semble faire partie d'une tendance plus large à travers le marché : Coindesk, site d’actualité des crypto-monnaie, a déclaré ce dimanche que la valeur de toutes les monnaies numériques en bourse avaient diminué de 10 milliards de dollars en 24 heures au cours du week-end.
L'analyste Anupam Varshney a écrit un article pour VentureBeat qui met l'accent sur les manipulations qui ont lieu en bourse et sur les investisseurs amateurs qui paniquent après avoir essuyer leurs premières pertes.

"Le marché de la crypto-monnaie est aussi peu réglementé que possible", a écrit Varshney. " Toutes les choses qui entraînent une situation de blocage sur le marché boursier sont légales ici. Dans un tel scénario, il n'est pas surprenant que les gros acteurs manipulent les marchés pour leur propre intérêt".
Il a ajouté que "les investisseurs amateurs souhaitent faire des bénéfices rapides. Cependant, une fois que le prix commence à chuter, ces derniers ont tendance à vendre sous la panique » Pendant ce temps, Mark Karpeles, le président de la plateforme d’échange de bitcoin Japonais (Mt. Gox), a plaidé non-coupable à des accusations de détournement de fonds lors de l'ouverture de son procès à Tokyo plus tôt ce mois-ci.
La plateforme a été fermé après avoir perdu 850 000 bitcoins, soit 500 millions de dollars. Mt. Gox a accusé les pirates informatiques pour cette perte. Cependant, les autorités japonaises ne l’entendent pas de cette oreille : elles accusent M. Karpeles d’avoir lui-même accédé au système informatique de la plateforme d'échange de monnaie virtuelle pour détourner les fonds vers son propre compte bancaire.
Karpeles nie les accusations.

Source : RT

Dans la même catégorie