James Rickards : La Fed est en train de causer une récession.

ArticleCrise de la dette10 août 2017 - 08:07:59

James Rickards nous met sur la voie des vraies raisons qui ont poussé la Fed à augmenter ses taux d’intérets.

Pourquoi la Fed augmente ses taux.

La Fed tente de se préparer pour la prochaine récession. Ils ne sont pas en train de prévoir une récession, ils n’en sont pas capables, mais ils savent qu’elle arrivera tôt ou tard et plutôt tôt que tard.

On a eu une croissance de 96 mois. C’est l’une des périodes de croissance les plus longue des Etats-Unis. Mais c’est également l’une des croissances les plus faibles. Et beaucoup de citoyens le vivent : « De qu’elle croissance vous parlez ? Moi j’ai l’impression que nous sommes en récession ».

Je pense que c’est une dépression que l’on peut qualifier en fait de croissance dépressive. Mais nous ne sommes pas à proprement parler en récession et ce depuis juin 2009. Donc techniquement nous sommes depuis 8 ans en croissance, mais c’est loin d’être une vraie croissance et la Fed le sait. Lorsque les Etats-Unis connaissent une période de récession, il faut baisser les taux d’intérêts pour que le pays sorte de cette récession.

Mais comment pouvez baisser des taux d’intérêts de 3% lorsqu’ils ne sont déjà que de 1% ? Vous ne pouvez pas. La seule solution est de les augmenter pour atteindre les 3% pour ensuite les baisser. Et c’est ce que la Fed fait. Leur but étant d’atteindre les 3.5% d’ici 2019.

Mais selon moi, ils n’y arriveront pas car la récession arrivera avant. En fait ils sont justes en train de causer la récession qu’ils souhaitent éviter. Disons par exemple que vous augmenter les taux de 1% et que la récession arrive à ce moment. Vous ne pouvez pas faire redescendre vos taux à zéro. Que vous reste-t-il à faire ? Recommencer avec une politique de détente monétaire (Quantitative Easing).

Le problème est que le bilan financier de la Fed est déjà plombé de 4.5 triliards de dollars. Jusqu'à quel point peuvent-ils aller avant qu’il n’y ait une crise de confiance envers la monnaie : 5,6 trilliards de dollars ?

Source : SeekingAlpha

Dans la même catégorie