À la une :Total devient le Deuxième Producteur Mondial de Gaz Naturel

ArticleEnergie26 juin 2018 - 04:32:08

Total devient le deuxième producteur mondial de gaz naturel ; Beijing dévalue le yuan pour protéger ses exportations des sanctions américaines ; la guerre commerciale pourrait entraîner la chute du dollar.

Total devient le Deuxième Producteur Mondial de Gaz Naturel

La compagnie pétrolière et gazière française Total SA s'attend à ce que le marché mondial du gaz naturel se développe beaucoup plus rapidement que celui du pétrole brut au cours des deux prochaines décennies, grâce à l'explosion de la demande de carburant plus propre en Asie.

Total fait l’acquisition d’actifs de gaz naturel d'Engie SA pour un montant de 1,5 milliard de dollars, ce qui fait du groupe français le deuxième producteur mondial de gaz derrière Royal Dutch Shell Plc.

« La consommation de gaz naturel augmentera au rythme de de 2 % par an, contre 1 % ou 1,5 % pour le pétrole », a déclaré M. Pouyanne, le directeur général de Total.

La Chine a menacé d'imposer des droits de 25 % sur les importations de pétrole des États-Unis en réponse aux droits de douane américains sur les produits chinois mais n'a pas mentionné le GNL dans sa liste.

Afin d'accroître la demande de gaz, Total a également investi 83,4 millions de dollars pour acheter 25 % de Clean Energy Fuels Corp, un distributeur de gaz naturel et de GNL dédié au transport, selon REUTERS.

Beijing Dévalue le Yuan pour Protéger Ses Exportations des Sanctions Américaines

Les autorités chinoises ont fait appel à banque centrale du pays pour résister aux pressions commerciales de Washington. Près de 85 % des ventes de la Chine aux États-Unis ont été frappées par des droits de douane à l’exportation.

La Chine a annoncé les premières mesures d'assouplissement de sa politique monétaire, s'engageant à stimuler la demande de sa monnaie nationale. L'organisme de réglementation a déclaré qu'il réduirait les réserves de liquidités de certaines banques de 0,5 point et débloquerait 700 milliards de yuans (108 milliards de dollars) pour accélérer le rythme des échanges de créances contre des actions et pour soutenir les petites entreprises.

L’objectif du gouvernement chinois est de rendre les marchandises chinoises taxées par les États-Unis moins chères et donc plus attractives.

« Cette mesure contribuera à soutenir l'économie du pays et à stabiliser des marchés financiers. Nous avons constaté une augmentation des défauts de paiement de la dette et des tensions sur le financement des petites entreprises, » a déclaré Wang Jun, économiste en chef de la Zhongyuan Bank basée à Pékin, d’après REUTERS.

La Guerre Commerciale Pourrait Entraîner la Chute du Dollar

D’après l'investisseur de renom Peter Schiff, il est probable que la guerre commerciale aboutisse à une chute du dollar américain.

« L'idée qu'une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine est une bonne chose pour le dollar est complètement absurde » a déclaré l'investisseur.

Selon M. Schiff, penser qu'une guerre commerciale ou des déficits budgétaires américains résulteront d’un déficit du dollars bénéfique au billet vert, n’a pas de sens. En réalité, le monde sera inondé de devises américaines.

L’investisseur explique qu’un surplus de dollars sera causé par les bons du Trésor américain. « Quand vous détenez un bon du trésor, vous détenez des dollars. À part la liquidité, il n’y a pas de réelle différence entre un bon du Trésor de 30 jours et un dollar. Ainsi, même si en théorie la Réserve fédérale réduira son bilan, en réalité le gouvernement américain élargira son bilan. »

Selon M. Schiff, si la situation se poursuit, l'offre de dollars va continuer de croître, ainsi la demande pour la devise américaine va chuter et la Fed ne sera pas en mesure d'arrêter cette surabondance du dollar. De ce fait, cela entraînera une inflation massive, selon RT.

Source: BUNKER GOLD&SILVER

Dans la même catégorie