À la une : Le Yuan Comme Nouvelle Monnaie de Réserve en Afrique

ArticleMonnaie14 juin 2018 - 05:11:04

Les grands financiers africains débattront sur l’intégration du yuan chinois comme monnaie de réserve; grâce aux États-Unis, la Russie et la Chine augmentent leurs réserves d'Or à moindre coût; L’essor du bitcoin en 2017 est dû à la manipulation du marché.

Les Grands Financiers Africains débattront sur l’Intégration du Yuan Chinois comme Monnaie de Réserve.

Les banques centrales et les responsables de14 pays africains se réuniront lors du forum à Harare pour examiner la possibilité d'utiliser le yuan comme monnaie de réserve pour l’Afrique, selon Reuters.

La plupart des pays de la région du MEFMI (Macroeconomic and Financial Management Institute of Eastern and Southern Africa) ont des prêts ou des subventions avec le gouvernement chinois. “Il serait donc logique, d'un point de vue économique, de rembourser en renminbi afin de faciliter les échanges,” a affirmé Gladys Siwela-Jadagu, porte-parole du MEFMI.

Le MEFMI comprend l'Angola, le Botswana, le Burundi, le Kenya, le Lesotho, le Malawi, le Mozambique, la Namibie, le Rwanda, le Swaziland, la Tanzanie, l'Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe.

L'objectif stratégique de la Chine de faire du yuan une monnaie de référence internationale a été renforcé cette année, grâce entre autre à la création du pétro yuan mais également par le développement des relations commerciales avec la Russie .

La monnaie s'étant stabilisée, cela a contribué à augmenter les achats étrangers d'obligations et d'actions nationales.

En d’autres termes, le yuan progresse dans sa conquête du dollar américain.

L’Essor du Bitcoin en 2017 est dû à la Manipulation du Marché

La hausse fulgurante du bitcoin l'an dernier serait due en grande partie à la manipulation du marché. comme l’explique John Griffin, professeur de finance à l'Université du Texas, qui a 10 ans d'expérience dans la détection de fraude financière, selon CNBC.

L’expert a affirmé dans une étude publiée récemment, qu’au moins la moitié de la hausse du bitcoin est le fait de manipulations coordonnées des prix.

Le spécialiste des fraudes financières et son associé Amin Shams ont constaté qu’un ancrage a été utilisé pour acheter du bitcoin à des moments clés de son déclin, ce qui a permis de stabiliser et de manipuler le prix de la monnaie virtuelle.

Le bitcoin est passé à 20 000 $ en décembre, après avoir commencé l'an dernier à moins de 1 000 $. Cette année, le Bitcoin a perdu plus de la moitié de sa valeur, s'échangeant à près de 6 252 $.

De nombreux doutes planent encore sur la viabilité et la fiabilité des crypto-monnaies. La volatilité ainsi que le manque de lois pour encadrer ces monnaies virtuelles n’arrangent pas les choses.

De ce fait, de nombreux investisseurs cherchent à protéger leurs actifs en s’orientant vers des investissements connus pour être fiables, comme l’or ou l’argent physique.

Grâce aux États-Unis, la Russie et la Chine Augmentent leurs Réserves d'Or à Moindre Coût

Les efforts déployés par les États-Unis pour étouffer le prix de l'or afin de soutenir le dollar, permettent à la Russie et à la Chine de constituer d'énormes réserves d'or physique en achetant de grandes quantités de ce métal précieux à des prix nettement plus bas.

Les achats nets des banques centrales au cours du premier trimestre de 2018 ont bondi de 42 % par rapport à la même période de l'année précédente, totalisant 116,5 tonnes d’après le World Gold Council (WGC). Ce nombre représente le total trimestriel le plus élevé depuis 2014 selon SEEKING ALPHA.

Au cours des deux dernières décennies, la Russie a augmenté ses achats d'or physique. Récemment, les réserves d'or du pays ont grimpé à 1 909 tonnes, selon le ministère russe des Finances. Depuis 2000, les stocks d'or du pays ont bondi de 500 %.

Cette tendance représente une occasion parfaite pour les investisseurs d'acheter de l'or ou des actions dans les mines d'or, tout en défiant la domination du dollar américain en tant que principale monnaie de réserve mondiale.

Beaucoup d'investisseurs affirment que le prix du métal précieux est artificiellement freiné par les bourses occidentales.

BUNKER GROUP

Dans la même catégorie